Le Mécano-bois

Le Mécano : un jeu de construction de mon enfance.

Le Mécano-bois : un mécano grandeur nature et d’autres matériaux. Construction d’un bureau 

La construction d’une parcelle de villa dans un appartement, est quelque chose que le mécano-bois permet. Ceci sans toucher aux murs de locaux qui ne vous appartiennent pas.

Les tableaux en trompe l’œil proposés par Stéphane Le Nédic et Michel Kyburz, sont encore d’autres opportunités de combinaisons.

L’un ouvre sur un paysage marin depuis l’intérieur d’une maison. L’autre sur un intérieur, comme si le bureau se trouvait en terrasse.

 (extrait d’une lettre à un ami)

Alors, comme ça, Gabriel, cet enfant qui n’a pas encore deux ans, te tourne autour lorsque tu bricoles et que tu travailles, et il se met à faire des choses. Tu me dis aussi que ça l’intéresse plus que lorsque tu joues avec lui.

Il faudrait donc normalement en déduire que c’est un manuel et le classer ainsi dans ce qui serait une catégorie.

Pourtant cette anecdote est très claire. Il est question d’une lecture des choses. Les choses ne vont pas de soi. Il est question d’un travail intellectuel. Impossible, cette distinction entre manuel et intellectuel qui s’entend un peu partout.

De plus, cette lecture souligne que le cerveau n’est pas un organe à partir duquel les choses se font, mais que c’est parce que des choses se font, que l’on constate qu’il y a du cerveau.
Cerveau en tant que dispositif, car la lecture, cette lecture que Gabriel souligne, ne s’apprend pas.