Un arbre est composé de ceci et de cela. Il y a du bois, des feuilles, qui eux-mêmes sont composés, constitués, d’un certain nombre de choses. Il peut être grand, petit, moyen, touffu, frêle, peu importe, c’est toujours un arbre. En allemand ein Baum, en anglais a tree, en italien un albero, et même s’il y a une ou des langues qui ne sont pas écrites, il y a toujours un terme pour l’évoquer. Un arbre est un arbre, rien d’autre. Ce n’est pas une voiture, un cheval ou je ne sais quoi. C’est un arbre.

Cela n’a l’air de rien de dire ceci. Mais c’est pourtant d’une importance extrême, car cela souligne que ce ne sont pas le bois, les feuilles, les racines, les fruits, qui font que c’est un arbre. L’arbre n’est pas naturel, il est artificiel. C’est étrange, mais c’est comme ça.